Le rachat pour diminuer le montant de l’échéance

Il faut savoir que la banque, au moment où elle a accordé le prêt, a acheté l’argent à un certain taux elle a donc beaucoup de difficulté à vous proposer un taux inférieur au risque de perdre sa marge.

Autre problème et de taille la majorité des banques ne peuvent pas renégocier leur propre prêt en les rallongeant de plus de 2 ans.
La solution proposée a été de racheter le prêt principal sur une durée de 18 ans avec les 15 000€ de trésorerie sur la même durée au taux de 1.65%.

Taux impossible à trouver pour un prêt à la consommation (maximum 12 ans pour un propriétaire) et surtout à un taux de 1.65% pour un crédit à la consommation.

L’opération a pu se réaliser du fait que le prêt immobilier était supérieur à 60% de l’ensemble des prêts et dans ce cas on a pu proposer un prêt hypothécaire.

Les avantages dans cette opération sont multiples :

  • Diminuer ses échéances tout en empruntant de la trésorerie.
  • User de la trésorerie en fonction du besoin car en dessous de 40 000€ l’organisme prêteur ne demande pas de factures acquittées.
  • Renégocier ses assurances au moment du rachat.
Problématique
Solution 8

Jacqueline et Georges propriétaires de leur résidence principale souhaitent que leurs enfants réussissent dans la vie professionnelle, pour cela ils sont décidés à se priver afin de financer leurs études.

Après consultation auprès de leur banque afin d’obtenir un nouveau prêt, ils se sont malheureusement vu refuser le crédit souhaité car le taux d’endettement était trop élevé (36%) compte tenu du prêt de 15 000€ supplémentaire sur 5 ans le taux d’endettement s’élèverait à (45%).

Solution proposée

La seule solution dans ce cas a été de trouver un organisme financier pouvant rallonger la durée tout en regroupant l’ensemble des prêts en cours.

Pour cela il fallait faire une étude de faisabilité afin de vérifier que la situation financière entrait dans les critères de ces organismes.

Situation avant rachat
reste à vivre : 1 910 €
endettement : 36.33 %
Situation après rachat + trésorerie 15 000 €
reste à vivre : 2 080 €
endettement : 27.80 %