Le regroupement des crédits à la consommation

Pourquoi regrouper ses crédits à la consommation ?

Il y a plusieurs raisons qui font qu’il est intéressant de regrouper ses crédits, mais avant tout il faut absolument que cette opération dégage une économie mensuelle par une baisse du montant des échéances. Cette baisse peut aller dans les meilleurs des cas jusqu’à 60% et ainsi procurer une sérénité financière. En effet l’ensemble des prêts représente plus de 45% en moyenne et pénalise la possibilité de se constituer une épargne (la poire pour la soif).

  • Un taux d’endettement supérieur aux critères des banques de dépôt ne permettant pas de demander un autre prêt, regrouper ses crédits sur une durée plus longue permet de revenir dans un taux acceptable.
  • L’accumulation de plusieurs crédits sur des durées courtes, des taux très élevés ne laissent plus de place aux dépenses essentielles de la vie courante et petit à petit nous amènent au surendettement.
  • Un accident de la vie (divorce, chômage, maladie, panne, travaux imprévus...) crée un déséquilibre financier et plonge le foyer petit à petit vers l’abime des découverts, des commissions d’intervention, du fichage banque de France et pour finir au surendettement si la solution du regroupent des crédits n’est pas mise en place.
  • Le financement des études des enfants a un coût important ; celles-ci peuvent être financées par une trésorerie que l’on appelle « non affectée » du fait que l’on n’a pas besoin de justificatifs pour débloquer les fonds lors d’un regroupement de crédits.
  • Souvent observé, les taux pratiqués lors d’un regroupement de crédits sont inférieurs à ceux pratiqués par les organismes de crédits à la consommation.
  • Avant de déposer un dossier de surendettement, vérifiez que vous n’avez pas la possibilité de regrouper vos crédits sur contact@soccofin.fr pour une étude gratuite et sans engagement.

Quels types de crédits peuvent être regroupés ?

Dans notre société de consommation, nous avons la chance de pouvoir presque tout financer, et tout regrouper...

  • Les crédits spéciaux liés à l’immobilier (PTZ, 1% patronal etc.)
  • Les crédits concernant les biens à la consommation (voiture, électro-ménager, travaux etc.)
  • Les découverts bancaires, les dettes familiales, les retards d’impôts, les crédits révolving, renouvelables, les LDD etc.
  • Sachez que les crédits à la consommation peuvent également être regroupés avec les crédits immobiliers et dans ce cas si au moins 60% de l’ensemble des prêts est constitué de prêts immobiliers, vous aurez la possibilité d’obtenir un taux d’intérêts calculé sur un prêt hypothécaire avec un taux bien plus intéressant que le prêt à la consommation et sur une durée beaucoup plus longue allant jusqu’à 25 ans contre 12 ans pour les prêts à la consommation.

Quels organismes regroupent les prêts à la consommation ?

Certaines banques ont leur propre société de regroupement de crédits ou peuvent en interne vous proposer le regroupement des crédits qu’elle vous a octroyés avec un nouveau prêt. L’avantage est que votre banque connait bien votre situation mais l’offre sera limitée par rapport à l’ensemble des propositions que pourra vous faire un courtier spécialisé dans le courtage en regroupement de crédits du fait qu’il possède l’ensemble des mandats des banques spécialisées dans ce domaine, aussi, avant de vous engager demander une étude à votre courtier afin de bien adapter votre regroupement de crédits.

Qui peut regrouper ses crédits ?

Si votre banque refuse d’élargir votre découvert autorisé, si le surendettement vous guette et même si vous pensez ne plus avoir de solutions faites une demande de faisabilité et en quelques minutes, que vous soyez locataire, hébergé à titre gratuit ou propriétaire et que vous avez au moins 2 crédits vous pouvez demander le regroupement de vos crédits en cours, pour cela il faut que le regroupement de vos crédits amène une véritable économie mensuelle, alors n’hésitez plus, consultez votre courtier.

Les avantages du rachat de crédit

  • La réduction de vos mensualités vous permettra de respirer et peut-être même d’épargner mais surtout d’évacuer le stress du rejet et du pire encore.
  • La réduction de votre taux d’endettement vous permettra d'obtenir auprès de votre banque un prêt immobilier avec de meilleures conditions afin de devenir propriétaire.
  • Vous n'aurez plus qu'un seul prêt à régler.
  • Vous pouvez en fonction de vos besoins emprunter dans le regroupement une trésorerie supplémentaire.

Les inconvénients du rachat de crédit

  • Une durée plus longue de remboursement génère plus d’intérêts et augmente le coût global.
  • Les frais de courtage, les frais de dossier ainsi que les frais de pénalité concernant le remboursement par anticipation des prêts immobiliers peuvent être pénalisant et peuvent donc rendre le regroupement peu intéressant, aussi, demandez une étude gratuite avant de vous engager.
Problématique
Solution 1

Olivia et Christophe ont accumulé un grand nombre de prêts, de découverts et de dettes suite à un enchaînement d’imprévus, pannes de voiture, un licenciement et bien d’autres choses non espérées :

Loyer : 600€
SOFINCO : 321€/M
LOA : 167€/M
Dettes personnelles : 100€/M
Découverts: 1186€
COFIDIS : 67€/M
Voiture : 210€/M
CETELEM : 92€/M
Travaux : 260€/M
Trésorerie de confort : 5000€

Solution proposée

Avec un revenu de 3150€ par mois plus une allocation de 131€, l’ensemble des charges représentait untaux d’endettement de 55% soit une charge mensuelle de 1817€ par mois, loyer compris.
Le regroupement des crédits pour un montant gloabl de 49 315€, auquels on a ajouté une trésorerie de confort de 5 000€ afin de pallier les imprévus sur une durée de 144 mois.
Le nouveau prêt obtenu par Olivia et Christophe est passé de 1217€ d’échéance hors loyer à 441€ d’échéance mensuelle en rallongeant la durée.
La restructuration leur a permis de repartir sur des bases saines et surtout de retrouver une sérénité perdue.
La différence de charge leur a permis également de constituer une épargne de précaution et leur a donné la possibilité d’accéder à la propriété.

Situation avant regroupement
reste à vivre : 1 464 €
endettement : 55.35 %
Situation après regroupement
reste à vivre : 2 194 €
endettement : 33 % = - 730 €